Dernières actus
toutes les actualités

Réduire ses déchets

Notre production de déchets a doublé en 40 ans ! Aujourd’hui en France, chacun d’entre nous produit en moyenne 590 kg de déchets par an qui se retrouvent dans nos poubelles et sacs de tri (365 kg) et dans les déchèteries (225 kg). (Source ADEME)

Il faut donc en premier lieu éviter de générer des déchets et, à cette fin, nos choix au moment de l’acquisition des produits et la manière dont nous les utilisons sont déterminants.

En consommant de façon plus responsable et en utilisant mieux nos produits nous pouvons :
► en amont, préserver les ressources utilisées pour la fabrication des objets, dont certaines ne sont pas renouvelables ;
► en aval, réduire de façon significative la quantité et la nocivité des déchets produits et ainsi limiter la pollution des eaux et des sols, les émissions de gaz à effet de serre, diminuer les coûts de collecte, de traitement et de stockage...

Et, bien évidemment, pour les déchets non évités, il est essentiel de bien les trier afin de les valoriser.


Rappelez-vous : Le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas !



Voici donc quelques pistes pour limiter notre production de déchets. Ce ne sont que quelques exemples de solutions que chacun d'entre nous peut appliquer dans son quotidien :
 


Acheter moins de déchets…
La réduction des déchets s’opère dès l’achat au supermarché. Pour acheter « écolo », préférez les produits les moins emballés ou les formats familiaux. Lorsque l’on compare les prix au litre ou au kilo, ils sont souvent avantageux.


 

Troquer ses vêtements

Vos vêtements ont une valeur, même après avoir été portés. Ainsi, pensez à les vendre ou à les donner lors des foires-à-tout, vide-greniers, sur des sites internet d’échange. Envie de faire un geste solidaire ? Déposez-les dans les conteneurs des associations.


 


Des éco-recharges pour éco-consommer
Pour les produits d’entretien, rien de plus simple ! L’éco-recharge, souvent moins chère en magasin, contient 50 à 70% d’emballages en moins par rapport aux produits classiques et réduit par conséquent l’utilisation de ressources naturelles nécessaires à la fabrication des emballages.


 

Le papier, on en fait des tonnes !
Avant d’être jeté, le papier peut être… papier brouillon ! Ce petit geste, associé à d’autres également très efficaces (impressions en recto-verso, plusieurs pages par feuille, etc.) permet de réduire de façon conséquente la consommation de papier, à la maison comme sur le lieu de travail.
Avant d’imprimer, posez-vous les questions incontournables : est-ce un document à archiver ? Ce courriel, ne puis-je pas le conserver simplement en version informatique ?


 
Boire l'eau du robinet
Chaque jour, en préférant l’eau du robinet à l’eau en bouteille, vous alliez écologie et économie ! L’eau du robinet n’est ni emballée, ni transportée et coûte de 200 à 300 fois moins cher que l’eau en bouteille dont le prix moyen au litre avoisine les 0,30 €. Alors pourquoi s’en priver ?
Si le goût de l’eau du robinet ne vous convient pas, vous pouvez simplement laisser reposer votre carafe à température ambiante ou dans votre réfrigérateur. Quelques heures suffisent à faire disparaître le goût de chlore.
Cependant, attention à ne pas la conserver plus de 2 jours, même au réfrigérateur. Les bactéries pourraient s’y développer et provoquer une intoxication alimentaire.

 


A
 bas les sacs, vive les cabas !
Les sacs de caisses remplissent nos poubelles et polluent notre environnement. Adopter un cabas réutilisable, contenant idéal pour transporter ses courses et refuser en caisse les sacs que l’on vous propose (au supermarché, à la pharmacie, …).


 

Composter ses déchets biodégradables

Vous disposez d'un jardin ? N'hésitez pas, compostez vos déchets verts et fermentescibles ! En disposant vos déchets biodégradables et vos déchets de jardin dans celui-ci, vous obtiendrez en quelques mois un compost de qualité qui vous permettra de fertiliser vos sols et apporter à vos plantations tous les éléments organiques nécessaires à leur développement. 30% de votre poubelle peut ainsi être détourné !


 
Non à la PUB
Un « Stop Pub » et elles arrêtent de s’entasser. Les publicités se sont installées depuis plusieurs années dans nos boîtes aux lettres et génèrent 15 kg de déchets chaque année par personne.
Avec le « Stop Pub », il est possible de ne plus les recevoir. Vous ferez ainsi un geste simple et efficace pour l’environnement. Adoptez un « Stop Pub » indiquant que vous désirez tout de même recevoir les périodiques gratuits de vos collectivités.
Pas nécessairement besoin d’un autocollant ! Vous pouvez concevoir, imprimer et collez vous-même ce « Stop Pub » !

 
Utiliser des piles rechargeables
C’est pour beaucoup de français devenu une habitude : les piles, elles se rechargent. Eh oui, une pile rechargeable fonctionne tout aussi bien et ne génère pas de déchets. L’investissement initial est très vite amorti et chacun peut vite en mesurer les bénéfices environnementaux : réduction des rejets polluants, diminution de la consommation des ressources naturelles, moins de déchets toxiques.
Ne surtout pas les jeter dans votre poubelle classique ! Lorsqu’elles arrivent en fin de vie, des systèmes de collecte sont à votre disposition dans les déchetteries ou dans les magasins. Cette collecte distincte permet de récupérer les métaux lourds des piles. Pensez-y !

  

« Coupez ! »

Les fins gourmets vous le diront : les aliments à la coupe ont meilleur goût ! Alors achetez à la coupe ou au détail !
Moins de déchets et une meilleure qualité à la clef ! Charcuteries, fruits, légumes, céréales, vis, clous en vrac peuvent être achetés sans emballages superflus.
De plus, ils sont souvent moins coûteux pour le porte-monnaie.


 
Bricoler, réparer, pour des durées de vie allongées
Un joint, un fusible, une courroie, les grosses pannes sont souvent dues à de petites pièces faciles à changer. Vous n’avez pas la fibre du bricolage et de la réparation ? Qu’importe ! Des auto-entrepreneurs locaux peuvent parfois vous dépanner !
En faisant appel à ces personnes, vous pourrez prolonger la durée de vie de vos équipements et vous soutiendrez l’économie locale en favorisant l’emploi local. C’est un véritable geste solidaire !
Et si la panne est définitive, pensez à la collecte des déchets d’équipements électroniques dans les déchetteries ou dans les magasins (si vous achetez un nouvel équipement). Les composants de chaque appareil bénéficieront ainsi d’un recyclage.